Bonheur

Écume sur un océan de mots

Juste une petite idée de la première de couverture…Pour le reste il faudra attendre quelques semaines…

 

Écume sur un océan de mots est le titre de mon  recueil de poèmes qui partira très prochainement à l’impression.

Rien que pour vous en donner l’eau à la bouche en voici le résumé :

 

Des textes salés / sucrés !

 

Les salés c’est la Bretagne : son océan déchaîné ou son doux clapotis. La mer d’Iroise, les îles, la lande, les ajoncs.

Ses légendes et ses mystères…

 

Les sucrés c’est la Terre : ici un village médiéval, là une balade au cœur de la vigne, des fleurs, des insectes.

 

Le tout entremêlé ! Mais chaque texte vous emmène sous la houlette de ma plume dans les méandres de mon imaginaire en frôlant la réalité.

 

La plupart des textes sont inconnus de vous tous !

 

Le trésor de Tibère

Dessin de ma soeur Elisabeth !

Elle apparaît dans le livre VOYAGE en noir et blanc, voici Perle de lune comme elle est dans mon recueil de conte pour enfants.

 

Le trésor de Tibère c’est l’adaptation de mon conte « Perle de lune » qui est comme chacun le sait un conte pour les enfants qui est en vente via mon adresse mail. Le trésor de Tibère vous le retrouverez sur VOYAGE le livre des Anthologies Éphémères qui va grâce à sa vente donnée du rêve aux enfants gravement malades. Vous trouverez sur le blog de Quichottine la première somme qui sera remise à l’Association Rêves.

Tibère depuis de longues semaines, voyait  dans les buissons deux yeux jaunes, ils apparaissaient surtout la nuit.

Lui, vieux mais sage, pensait à un rêve, de ceux dont, à son âge on ne se souvient plus au petit matin. Mais tous les jours à son réveil, ils savaient que ces yeux jaunes étaient bien réels.

Perle de lune l’a fait languir avant de se découvrir, elle jouait de ses nerfs, mais un jour, elle lui est apparue longue, belle, un rêve inattendu.

A l’oreille, elle lui chuchote : «  c’est moi, Père » il découvre alors qu’il a une fille, celle de sa belle et tendre amoureuse « Lune ». Nul ne sait ce qu’ils se sont dit, une seule chose a filtré de ce long échange : elle repartirait prochainement au Pays du soleil de minuit, et elle voulait qu’il prenne la tête de sa meute. Certes, elle était composée de vieux loups abandonnés, de petits perdus dans l’immensité de la forêt, mais c’était une vraie meute comme celle dont il avait rêvé toute sa vie.

Tibère ne contient plus sa joie, il hurle dans la nuit, un hurlement d’allégresse et non un cri pour effrayer petits et grands.

« Houuuuuuuuuuuuu… Houuuuuuuuuuuuu »

Perle de lune rit en voyant son père chanter, la gueule grande ouverte comme s’il allait avaler la lune. Ils viennent de se retrouver, tous les deux sont au sommet de la montagne,  là où Perle a été conçue ; Tibère était jusqu’ à présent un vieux loup solitaire, sa fille a fait un long chemin pour le retrouver, désormais tout sera différent.

Tibère ne voulait pas prendre la place de l’amoureux de sa fille car il sentait bien qu’elle aimait un jeune loup, mais cette dernière lui demandait juste de partir à la tête de la meute pour rentrer dans le pays où elle vivait ; après, il rencontrerait sa descendance. Alors sans aucune hésitation notre vieux loup solitaire, notre bon Tibère a dit :

« Oui je viens »

Mais pour aller si loin il lui faut réunir ses bagages, car c’est un long voyage. Finalement Tibère notre vieux mais bon loup a décidé de rien emporter, il laisse tout à ses amis de la forêt.

Angèle la vieille louve qui a une grande meute, elle, aura droit à son abri car il ne peut l’emporter, Angèle est vieille, encore plus âgée que lui, sa vie va bientôt s’achever, il lui faut un lieu chaud pour traverser l’hiver qui pointe son nez.  Celui-ci est douillet, il apaisera ses rhumatismes, et, qui sait un jour ou une nuit, elle s’y endormira à tout jamais. Il chasse de sa tête ses mauvaises pensées pour se consacrer à l’emballage de ses cadeaux pour les autres amis.

A son amie la chouette, il va lui conseiller d’aller sur le gros chêne passer ses jours à dormir ; elle sera loin de tous les prédateurs.  Ce chêne est centenaire, il a une bonne assise, elle dormira tranquille.

A Pomme de pin, le dernier de la fratrie des écureuils, il laisse un grand sac rempli de sa nourriture en faire cadeau maintenant.  Il écrit son nom dessus, pour que nul n’ose venir y toucher.

Ce qu’il vient de trouver est le plus beau des trésors, aussi tout le reste n’est rien à ses yeux. Il fait le tour de tous les lieux où il avait des amis, le lièvre, l’escargot, les fleurs. Aucun d’entre eux ne l’oubliera, ils le lui promettent, mais ils sont heureux qu’il puisse aller vivre avec sa famille, il l’a tant cherchée !

Quelques flocons commencent à tomber, Perle de lune est impatiente, il leur faut partir sinon la longue traversée sera difficile à cause de la neige et de l’âge de certains loups. La meute au grand complet attend bien sagement, mais lorsque Perle apparaît avec son père c’est un joyeux brouhaha qui les accueille. Toute la forêt résonne des cris de joie de la meute.

Nous partons !

« Houuuuuuuuuuuuu … Houuuuuuuuuuuuu »

Dans toute la forêt, on entend comme un écho qui revient.

En avant !

«  Houuuuuuuuuuuuu… Houuuuuuuuuuuuu »

 

Au petit matin, la neige a recouvert toutes les traces, ils ne sont plus là, ils sont sur la route du pays de l’aurore boréale.

La cinquième pour donner du rêve à un enfant malade…

Sous la houlette de Quichottine voici le 5 ième livre des Anthologies Ephémères, il s’intitule VOYAGE je ne l’ai pas lu et pourtant je vous invite à l’acheter. Une souscription a été lancée je prends tous les noms de tous ceux qui comme moi aiment le voyage et aiment surtout donner du rêve aux enfants gravement malade. Plus nous en achèterons plus nous permettrons à des enfants gravement malades de réaliser un de leurs rêves.

113 auteurs dont je fais parti ont mis en commun leur création (prose; poèmes photos dessins). Personne ne touchera ses droits d’auteurs ils seront reversés intégralement à l’Association Rêves.

Je laisse à Quichottine le soin de vous en dire davantage :

 » Parce que c’est un ouvrage qui a réuni bien plus que 113 talents, plus que des pseudos et des noms qui ne se transforment pas toujours en visages, puisque pour la plupart nous ne nous connaissons pas… un livre qui me dit que tout est possible quand on y met tout son cœur. »

Alors achetons ce livre et donnons du rêve à un enfant, mais pourquoi pas deux , voire dix et si tout le monde joue le jeu pourquoi pas plus….

Un souffle de vent

En amérindien EvaJoe semblerait vouloir dire « murmure du vent »; alors j’ai eu envie de composer sur cette phrase mais comme il existe un chant traditionnel scandinave portant le même titre je l’ai modifié, toutefois la musique me plaisant je vous la laisse écouter tout en me lisant.

Vous pouvez éteindre les vagues mais moi j’ai écouté es deux, tout s’entremêle et j’ai beaucoup aimé, à vous de me dire ce que vous avez préférés….

 

 

 

Ecoute, écoute je vais te raconter mon histoire

Galopons dans ces mondes merveilleux

Allons de par les prairies et champs camaïeux

Et, à la source se baigner et boire.

 

Je t’offre des fleurs des bouquets de senteur

Regarde comme elles te parle, écoute les bien

Laisse toi apprivoiser par ces petits riens

Le murmure du vent les caresse et les berce de langueur.

 

En disant adieu aux erreurs du passé

J’ai gazouillé le vertige de l’amour

En poussant le sable j’ai  tout effacé.

 

Mais tu n’en n’as gardé que l’essentiel

Sous le souffle fou d’un violon

Pour moi tu as embrassé le ciel.

 

EvaJoe le 17/08/2017 

 

 

 

 

Ici c’est mon Pays !

 

Ici c’est mon pays

Je le chéri !

J’aime les sentiers qui rient

Les cascades qui éclaboussent

Les orages qui se répètent à l’infini

J’y berce mes jours

Et vit mes nuits.

Le soleil dégouline de sucre

Comme le miel de mes acacias

Qui scintille de douceur.

Sur l’océan un triangle de toile

Caresse la mer d’huile

Essoufflée, il attend

Le vent

Qui l’enverra bourlinguer

Sur le haut de la vague.

Je ne cherche plus d’ailleurs

Je l’ai trouvé mon nid

Il est des chemins

Où la passion s’étreint

Et où rien ne s’éteint.

Entre mer et  océan.

Mon conte illustré par les enfants

Voici en partenariat avec les enfants de CE1 , mon conte illustré 

Je ne vous en met que quelques photos, car ce conte est sous copyright en vue d’un livre pour le diffuser à plus d’enfants.

Le texte intégral est sur mon autre blog : A l’encre de mon imaginaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des vœux et des espérances….

Comme c’est le temps des souhaits, j’en émet un, j’ai au cours de cette année fait la distinction entre ce blog que je consacre aux poèmes et celui-ci:

 

imagine.plumoboudesdoigts.fr

 

Quand je vois le nombre de personnes qui le visite je me permet de vous suggérer d’aller me lire, car j’aimerais (peut-être) me lancer cette année qui arrive dans l’édition de nouvelles et vous êtes mon premier public.

D’avance MERCI

 

En cette fin d’année je vous présente mes vœux

sincères et chaleureux.

Que cette année soit riche en échanges entre nous,

nos écrits, poèmes et proses

seront notre trait d’union.

 

Tous mes vœux de bonne et heureuse année

pleine de santé

pleine de petits bonheurs

de regards croisés

d’amitiés renouvelées

J’émet un vœu pieux

Que la paix fleurisse à nouveau sur notre monde!

 

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE A VOUS ET A VOTRE FAMILLE

 

Une des photos du thème de novembre….

 

BLOG EN PAUSE 

Emois

 

Ses petits doigts d’enfants caressent ce visage

dompté naguère par un sculpteur d’argile

elle sent la froideur de la pierre en dentelle

mais elle reste de marbre devant l’outrage.

 

De ce corps immatériel elle ne voit  rien

Si ce n’est ce que son regard exprime

L’illusion de se perdre dans l’abîme

alors qu’elle est transfigurée par cet ange aérien.

 

Cet angelot fascine l’enfant, un sourire sur son visage

Alors que son vis à vis ne dit mots

et ne lui donne pas de message.

 

Sur un souffle de rêve elle ne le quitte des yeux

C’est la statue qui apprivoise l’enfant

en lui demandant de revenir en ces lieux.

 

 

 

 

Photos et texte d’EvaJoe, copyright

 

Ma petite nièce bientôt 2 ans a passé une partie de son samedi  à caresser ce petit angelot….Tantôt elle le touchait, tantôt elle lui prenait la main et comme ici l’embrassait ou le caressait….Nous n’avons pas manqué de la photographier.

 

 

 

 

Merveilleuse vacance!

Laisse-moi emprunter les chemins de légende

Parcourir les sommets où miroite le soleil

Et me laisser emporter par ses rêves fous

Où, caresser par la brise je me griserais.

 

 

Devant le paysage grandiose du Mont Gerbier des Joncs et du Mézenc

Mes souvenirs se bousculent, 

Autrefois j’arpentais ses sentiers escarpés

Sur la terre de mes ancêtres.

 

Pour ce retour aux sources je suis devant ce paysage 

Majestueux et sauvage 

ancré dans mes racines je sens la terre

je la hume et je t’imagine grand-Père!

 

Quinze jours sublimes passés en compagnie de mes parents, de ma belle-fille et de mon petit fils. 

Quatre générations réunis pour les vacances.

Nous sommes allés au Pays de mon grand-père maternel.

Ces vacances furent unique en leur genre.

J’ai aimé les regards échangés entre les arrières grands parents et mon petit fils

Aucun conflit de génération à 6 ans on met sa main dans la main de l’arrière-grand-père

Et on écoute les histoires vraies racontées par l’arrière grand-mère.

LAUCKLAN  (bientôt 6 ans)

 

EvaJoe juillet 2014  quelques parts en Auvergne!

 

 

cooltext167419354182506

100_0398 péniche

Il y a tant de chemins inexplorés

Tant de voyages à partager

De lieux à conter et raconter

Retour à l'accueil

cooltext167419030798778

 

Flanerie à l'Ile d'Aix

 

cooltext167487971398298

 

Lorsque le rêve nous habitep1020054

C'est là où l'imaginaire s'envole!

Suivez moi dans mon imaginaire

cooltext167486945591431

Tibère, Perle de lune,
deux des personnages principaux
de mon conte pour
Enfants et aussi les adultes


Si vous le voulez pour faire un cadeau

Me le demander!

cooltext167489082620044

 

 

 

 

Déposez vos plumes

Le temps qui passe

Mon inspiration

cooltext167490519746678

 

cooltext167491212710393

 Soutenez

cooltext167493478372535

 

bonial.fr – un geste simple pour l’environnement

Météo