Entendre

Le pain

Je suis là

Ce matin

Dans la longue file

Qui s’effile

J’attends

Mon tour

Derrière une tour

Une armoire à glace

Qui mange une glace

C’est un gros

de la finance

Il parle économie

Avec son ennemi

Ou son ami

Moi j’attends mon tour

J’ai faim

Je veux du pain

Contre deux écus

Non deux euros

Ma mère a dit

prends la couronne

 

Celle du roi

Ne prend pas la baguette

Car elle est mince

et on mange rien.

Mais

Il y avait restriction

ce mais m’a inquiété

N’oublie pas

Tu es clandestin

Klan c’est mon prénom

et mon nom

en ce jour

sans faim

j’apprends

que c’est destin

comme Giscard.

Envie de pain

et de le crier

sur les toits

A toi

que je suis enfin moi

le clandestin

Enfin

Le gros est passé

c’est mon tour

Je gère

La boulangère

car pour moi

C’est un ange

Je ne sais pas

que je vogue vers mon destin

Tu veux quoi petit

Une couronne de pain

Pense le roi d’estaing

Soudain

Sa voix change

Aboule ton fric

Deux euro

noirs

comme mes mains

Je n’ai pas ton pain

passe ton chemin

Je lève les yeux

vers ses paniers

tout là haut

brille une couronne

Pour deux euros 20

Je suis Klan de la famille d’Estaing

Coupe moi du pain

Pour deux euros

Un cri

Une bousculade

Un clandestin

Dans mon magasin

Un voleur de grand chemin

Je n’ai pas vu arriver le drame

Aucune alarme

N’ a sonné

Alors j’ai levé mon poing

Pour un morceau de pain

J’ai vu ses larmes

A-t-elle vu les miennes?

J’ai hésité

Mais je l’ai frappé

J’ai juste faim

Me suis enfui

Sans mon pain

Depuis je sais que je suis rien

Car clandestin.

 

 

 

 

 

 

 

Que sera demain?

Nos politiques sont-ils  aveuglés de pouvoirs

D’intérêts personnels, fiers devant leur miroir.

N’ont-ils que de beaux discours ?

Écrits avec des mots rimant avec toujours!

 

Pour certains les mensonges ne leur font pas peur

Ils sont calculés, récités et trompeurs

Donnant espoir aux gens pour un monde meilleur

Alors qu’eux-mêmes en ont oubliés les vraies valeurs.

 

Parlez-nous d’un monde plein d’amour, de solidarité

Effacez les discours pleins d’ambiguïté

Nous voulons du respect, et de vraies valeurs

De celles que certains ont pourtant dans leur cœur.

 

La politique n’est pas qu’illusions

Nous sommes acteurs de notre propre vie

Nous existons sans être des pions.

En mettant un bulletin dans l’urne pour notre Pays

Entendre

Ecoute le vacarme de la nuit

Entends-tu le bruit sourd de la ville

Je sais que tu ne m’écoutes pas

Le fais-tu exprès?

Entends ma voix j’ai tant de choses à te dire

Mais je veux que tu m’écoutes!

 

Sais-tu que tu es comme cet invité qui entre dans ma maison

Prends mon fauteuil près de la cheminée

Alors tu peux tout me dire

Mais  en plus de t’écouter je t’entends.

Je ne te convaincrais pas

Quand tu m’auras tout dit je ne penserais pas comme toi

Je ne me mettrais pas à ta place, tu resteras toi

comme moi je resterais la même.

Tu ne me donneras pas de conseils

et, même je sais que tu n’essayeras pas de me comprendre

Mais tu m’auras écouter;

Avec toute l’attention qui est la tienne.

 

En sachant écouter les autres, nous saurons nous écouter nous-mêmes, notre corps, nos émotions, c’est un long chemin, cela permet aussi d’écouter ce que la nature sait nous donner. Les poètes de tout temps aiment poser des mots, c’est dans l’écriture qu’ils s’épanouissent. Aussi j’ai posé ces mots pour dire que sur un blog on est souvent à l’écoute de l’autre. Même si ce que l’on écrit et sauf demande spécifique ne peut être jugé par les autres. Car à l’écrit c’est plus difficile de mettre une intonation de voix, d’avoir un dialogue.

Je dédicace mon texte à mes amis Gibee, Clara et Sabine qui  ont un grand sens de l’écoute. 

cooltext167419354182506

100_0398 péniche

Il y a tant de chemins inexplorés

Tant de voyages à partager

De lieux à conter et raconter

Retour à l'accueil

cooltext167419030798778

 

Flanerie à l'Ile d'Aix

 

cooltext167487971398298

 

Lorsque le rêve nous habitep1020054

C'est là où l'imaginaire s'envole!

Suivez moi dans mon imaginaire

cooltext167486945591431

Tibère, Perle de lune,
deux des personnages principaux
de mon conte pour
Enfants et aussi les adultes


Si vous le voulez pour faire un cadeau

Me le demander!

cooltext167489082620044

 

 

 

 

Déposez vos plumes

Le temps qui passe

Mon inspiration

cooltext167490519746678

 

cooltext167491212710393

 Soutenez

cooltext167493478372535

 

bonial.fr – un geste simple pour l’environnement

Météo