Histoire d'en dire deux mots!

Deux commères se rendaient au marché

Et en chemin elles devisaient

L’une reprochant à l’autre

Ses manières cavalières

De toujours faire attention aux mêmes

tout en négligeant les autres

La première tout en ricanant lui tint ses mots

Pauvre fille tu n’as donc que cela à faire que de m’espionner?

 

Fais ce que bon te semble

Mais attention nous sommes dans un village, et,  tout se sait.

L’autre ne dit mots.

Alors de guerre lasse l’autre commère tourne les talons

et s’en va  au loin.

 

Quelques jours plus tard alors que la seconde est à sa fenêtre

Quel ne fut pas sa surprise en voyant sa voisine 

remonter à pas menu la grand rue et se faufiler

chez la Jeanne  dîtes « grande goule »

Peuchère, elle nous fait quoi?

Attends je vais te mettre ton nez dans ton caca.

 

Sur ces entrefaites, elle croise sa comparse au marché du vendredi

toujours geignante et n’arrêtant pas de se plaindre

de ne pouvoir faire grand-chose pour aller voir toutes ses amies.

Notre deuxième commère se moque d’elle

et lui balance:

-« Allez arrête de te plaindre, je t’ai vu chez la Jeanne »

Ah non ce n’était pas moi!

 

Quand soudain surgit de je ne sais où apparaît la grande goule, notre Jeanne

qui lui tint ses mots assassins:

Merci pour cet après-midi comme nous avons bien rit.

La première commère ne sut comment réagir à cette infortune.

 

MORALITÉ

Il faut toujours s’en tenir à ce que l’on a décidé

Sinon tôt ou tard le passé nous rattrape.

 

Note de l’auteure:

 

Si vous voyez une quelconque ressemblance avec  une personne de votre connaissance, pensez bien qu’il  soit possible que j’ai décidé d’en parler de cette manière plutôt que de vous le cacher

 

Au cas où je me permet de rajouter cela..C’est au deuxième degré mais qui sait……

 

Une réponse à Histoire d'en dire deux mots!

  • pimprenelle dit :

    Toujours la guéguerre ! Ah le petit rideau qui se soulève !!! Mais là même pas cela, c’est du direct.
    Bisous

    • Evajoe dit :

      Hélas cela existe et existera toujours, mais là c’est du face à face, entre copines, rire, tout est possible…C’est une fable qui est une réaction à des sujets abordés de ci de là sur des blogs…Un suivis de lecture de longue haleine…Rire!!

      Beau mercredi et bisous

  • clara65 dit :

    Mais on s’ennuierait dans les villages si on n’avait pas ces querelles et ces embrouilles, non ?
    C’est bien vu en tout cas.
    Bonne soirée.

  • colettedc dit :

    😀 … bonne poursuite de ce jour chère EvaJoe !
    Bisous♥

  • flipperine dit :

    et les nouvelles vont vite dans les villages

  • PARADISALIA dit :

    Je n’ai pas de voisins : ça tombe bien !!! Bises et merci pour ce moment !!! Bises et belle journée…

    • Evajoe dit :

      Coucou,

      Moi, j’en ai mais ils sont adorables, âgés mais très sympathique, mais ils sont mes voisins car les plus proches mais nullement voisins de palier.

      La fable peut s’appliquer à des voisins où des gens plus lointain, c’est suite à un de mes passages sur plusieurs blogs et cela m’a interpellé…Rire! D’où ma fable.

      Bisous et passe un bon mercredi.

  • Quichottine dit :

    La vérité se venge toujours lorsqu’on ne la respecte pas.
    🙂

    Te connaissant mal, je ne peux savoir de qui te parle, mais merci pour cette fable.

    Passe une douce journée.

    • Evajoe dit :

      Coucou,

      En fait personne de particulier, mais parfois en me baladant sur les blogs je vois des commentaires qui m’amusent royalement..D’où cette petite fable gentille….

      Belle journée et merci de ta visite chez moi.

  • fanfan dit :

    Les petites disputes entre commères; cela met de l’ambiance dans les villages !Il faut bien s’occuper! Bonne journée

  • chemin-je-t-aime dit :

    A ce genre de paroles et de bavardages inutiles, je préférerais largement (j’aurais pu dire « large-aimant » vu le nom qui va suivre !) la compagnie d’un Kersauson (que je suis entrain de lire) et dont la langue naturelle est …le silence !!!

    Décidément, il faut toujours que je parle ici de ……..mer (sourire !).
    Serait-ce le doux bruit de tes vagues, en fond ?

    Bises-houle encore : sabine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cooltext167419354182506

100_0398 péniche

Il y a tant de chemins inexplorés

Tant de voyages à partager

De lieux à conter et raconter

Retour à l'accueil

cooltext167419030798778

 

Flanerie à l'Ile d'Aix

 

cooltext167487971398298

 

Lorsque le rêve nous habitep1020054

C'est là où l'imaginaire s'envole!

Suivez moi dans mon imaginaire

cooltext167486945591431

Tibère, Perle de lune,
deux des personnages principaux
de mon conte pour
Enfants et aussi les adultes


Si vous le voulez pour faire un cadeau

Me le demander!

cooltext167489082620044

 

 

 

 

Déposez vos plumes
Le temps qui passe
Mon inspiration

cooltext167490519746678

 

cooltext167491212710393

 Soutenez

cooltext167493478372535

 

bonial.fr – un geste simple pour l’environnement

Météo