Ici c’est mon Pays !

 

Ici c’est mon pays

Je le chéri !

J’aime les sentiers qui rient

Les cascades qui éclaboussent

Les orages qui se répètent à l’infini

J’y berce mes jours

Et vit mes nuits.

Le soleil dégouline de sucre

Comme le miel de mes acacias

Qui scintille de douceur.

Sur l’océan un triangle de toile

Caresse la mer d’huile

Essoufflée, il attend

Le vent

Qui l’enverra bourlinguer

Sur le haut de la vague.

Je ne cherche plus d’ailleurs

Je l’ai trouvé mon nid

Il est des chemins

Où la passion s’étreint

Et où rien ne s’éteint.

Entre mer et  océan.

7 réponses à Ici c’est mon Pays !

  • Renée dit :

    Aucune idée de la région précise dont tu fais allusion mais, le poème est beau et en plus, s’applique à toute les régions vraiment aimée de ceux qui les habite…Bisousssss

    • EvaJoe dit :

      C’est la raison pour laquelle je n’ai pas précisé, je laisse chacun dans le flou, mais tout le monde le peut s’y retrouver.

      Merci d’être venue commenter.

      Bisous

  • pimprenelle dit :

    Un peu mon pays. Pas vraiment mon pays quoique … Pas de cascade ici, pas de montagne. Etrangement, l’orage tourne aussi.
    Pas de mer, pas d’océan.
    Je l’aime aussi mon pays même si j’aimerais l’avoir tout entier. Oups quel galimatias ! Tout entier ? Juste la mer de là-bas et la campagne d’ici !!!
    Je me demande si tu n’es pas un peu dans mon cas !
    Bisous EvaJoe

  • colettedc dit :

    Magnifiques, tes mots, EvaJoe !
    Bonne soirée et agréable semaine à venir !
    Bisous♥

  • ZAZA RAMBETTE dit :

    Jolie texte EvaJoe.
    Hier c’était la journée noire.
    Un poux-ronchon pas à prendre avec des pincettes.
    Le chien FAROUK effrayé par les pétards des campeurs dans la nuit du 5 au 6 qui s’était fait la malle.
    Et perte de mon mot de passe pour aller sur le blog en mode administrateur.
    Pour le blog, heureusement que Saint Gibee était dispo, et gentiment, il a réussi à réinitialiser un nouveau mot de passe. C’est un ange cet homme là !
    Pour en revenir à FAROUK, j’ai passé ma nuit blanche, en attendant que ces couillons de campeurs finissent de faire leur cirque pour la énième fois depuis qu’il fait beau, et à partir de 2 heures du matin, je tournais dans le quartier pour appeler FAROUK, et comme j’ai la voix qui porte cela a du en réveiller plus d’un ! J’avais laissé la barrière ouverte tout comme la porte de la véranda. La lumière aussi pour lui donner un repère et au petit matin, il est rentré, mais dans quel état. Je suis H.S. et je vais aller me recoucher. Bises et bon début de semaine

  • Gibee dit :

    Oui mais C’est où ? :
    Bisous

  • Ah ah, c’est vrai ? Alors, je t’y attends !!!

    A toi de deviner maintenant ce que j’ai cru comprendre …hi hi !

    Quel que soit le mystère de ce lieu, il porte au moins cette merveille en lui ….celle de t’avoir fait éclore un poème MA GNI FI QUE !!!

    Vague-aimant tien : « sabine de la mer » (tu te souviens de cette réflexion d’enfant ? Non, c’était « Lola de la mer »)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cooltext167419354182506

100_0398 péniche

Il y a tant de chemins inexplorés

Tant de voyages à partager

De lieux à conter et raconter

Retour à l'accueil

cooltext167419030798778

 

Flanerie à l'Ile d'Aix

 

cooltext167487971398298

 

Lorsque le rêve nous habitep1020054

C'est là où l'imaginaire s'envole!

Suivez moi dans mon imaginaire

cooltext167486945591431

Tibère, Perle de lune,
deux des personnages principaux
de mon conte pour
Enfants et aussi les adultes


Si vous le voulez pour faire un cadeau

Me le demander!

cooltext167489082620044

 

 

 

 

Déposez vos plumes
Le temps qui passe
Mon inspiration

cooltext167490519746678

 

cooltext167491212710393

 Soutenez

cooltext167493478372535

 

bonial.fr – un geste simple pour l’environnement

Météo