Le temps

Sur une image d’EvaJoe

 

 

Pour la communauté des Passeurs de mots et pour le thème d’avril

 

Au tic tac de l’horloge

j’ai encore espoir que le temps m’interpelle

même si l’eau a coulé sous les ponts

et pourtant je t’ai parlé

j’ai même crié

mais tu ne t’es pas retourné

Tu as continué ton chemin

et moi je m’en suis allée.

Le temps c’est alors figé?

Pourtant

tu pars et tu reviens

chaque jour 

immuable.

En cherchant le bien

trouverais je ce que je cherche

en avoir toujours plus

je sais que c’est impossible

inexorablement

nous passons 

jusqu’au jour où nous nous en irons

mais toi tu seras toujours là

pour les générations d’après.

 

Il est 14 h 20 je cours

attraper mon train

l’esprit qui s’égare

et j’ai faillis ne pas te rejoindre.

 

Comme j’aime passé ces moments avec toi

l’horloge s’estompe dans la brume

je ne cours plus après les heures

je me laisse vivre.

Enfin, il était temps, le train part.

 

EvaJoe

 

 

Une réponse à Le temps

  • flipperine13 dit :

    il faut laisser faire le tps rien que le tps

  • colettedc dit :

    J’♥ beaucoup EvaJoe … le mien, pas fait encore, mais, ça viendra …
    Bon et agréable début de semaine à toi,
    Bisous.

  • clara65 dit :

    J’ai publié mon texte ce matin, tu verras, il est en complet décalage ! mais comme je te l’ai déjà dit, on ne peut copier ta photo.
    J’avais aussi pensé au train dans un premier temps, un peu comme toi.
    Prendre un train pour rejoindre quelqu’un qu’on aime, c’est très agréable. Et puis profiter du temps, également !
    Bisous et bonne journée.

    • dimdamdom59 dit :

      Clara pour copier la photo d’Evajoe faut la prendre sur sa communauté pas ici 😉 Clic droit interdit 😉
      Bisous
      Domi.

  • PARADISALIA dit :

    Le tout premier d’une série qui ne perd pas son temps !!! Bises Ravie de te retrouver…

  • Cathy dit :

    Le temps qui passe… Les trains qui défilent… Et l’imagination qui galope (sourire)

    Bel écrit, EvaJoe, à partir de cette photo.

    Peux-tu me la faire parvenir, stp ? J’ai le même problème que Clara. On ne peut pas la copier.

    Merci et gros bisous,
    Cathy.

  • errances dit :

    le temps qui nous manque toujours même en courant. Très joli. BIsesssssss

  • Bonsoir, EvaJoe,
    Bien vu.
    Mais accompagner le temps et s’en faire un ami est réjouissant : alors plus (moins !) de problèmes. Inutile de lui courir après : il nous dépasse toujours !!
    Bises
    Denise

  • Hécate dit :

    J’aime bien tout le début du poème tout empli de nostalgie, on ressent l’éphémèrité du temps…l’inquiètude du temps auquel tout est soumis. Bonne soirée EvaJoe

  • florence dit :

    Florence – Testé pour vous
    Bonjour EvaJoe…Prendre le train pour rejoindre l’être aimé, c’est fantastique. Mais lorsque vient le moment de le quitter, reprendre ce même train n’a plus le même goût, la même joie, le même bonheur. Restent les moments passés ensemble, le bonheur partagé et peut-être la question qui traîne dans la tête : à quand la prochaine fois ? Quand est-ce qu’on se reverra ?
    Bravo, c’est très bien dit, bien écrit…c’est triste et beau à la fois.

    Concernant le carnaval de Toulouse, oui, tu as entièrement raison et je rejoins tout à fait ce que tu as écrit. Lorsque j’ai vu ce char, j’ai pensé à leur campement ou plutôt à leur bidonville. Ils vivent dans des conditions épouvantables. Se font expulser, repartent s’installer ailleurs, sans eau, sans électricité, sans aucune hygiène…et on leur jette la pierre. C’est honteux, totalement honteux. Pendant le temps d’un carnaval, ils ont partie de la population de Toulouse. Ils se sont sentis comme les autres, dans le sens où tout le monde les applaudissait…et là, ce moment pour eux devait être fabuleux. La fierté de dire « oui, on est comme vous, malgré tout ce que vous nous faîtes, on est là, on vit »…et j’ai trouvé ça génial. Je les connais car ils campent pas loin d’où travaille mon conjoint. Chaque jour, les gosses passent le voir et il leur donne des pains aux chocolat, il leur prépare des baguettes avec du nutella…un peu de douceur dans ce monde de brutes.
    Le pire dans tout ça, c’est que les enfants sont rejetés comme leurs parents. On les met dans un moule déguelasse et on leur dit « allez, démerde toi pour t’en sortir ou crêve » et après on vient pleurer parce qu’ils mendient dans les rues…je m’énerve là…bref, merci pour ton coup de gueule…J’aime
    A très bientôt

  • enriqueta dit :

    On court toujours après le temps.

  • florence dit :

    Florence – Testé pour vous
    Bonjour EvaJoe…Alors, pas de poils ou si peu ? Moi, pareil, puis avec les années, j’en ai de moins en moins et j’avoue que ça m’arrange. J’ai connu une gamine (lorsque j’étais au lycée) qui en avait sur la poitrine. Elle se rasait..Je te raconte pas son calvaire. J’espère qu’elle a pu un jour avoir les moyens de se faire une épilation au laser…mais franchement, j’espère que la sécu a pris la somme en charge, parce que franchement, elle en avait beaucoup et c’était un sacré handicap.
    Tu vas bien ? Plus de blème de santé ? J’espère que tout est rentré dans l’ordre. Moi, je suis toujours « n’a qu’un oeil » et ça me soule mais je m’habitue plus ou moins..disons que je râle moins…c’est déjà bien hein ?
    Allez, je file. Je termine ma tournée des blogs. A très bientôt et passe une très bonne soirée

  • Erin dit :

     » En cherchant le bien, trouverai-je ce que je cherche ? » la seule façon de ne pas perdre son temps, surtout si le bien on n’oublie de le penser pour soi aussi.

  • Martine dit :

    Ce qui est certain, c’est que l’on ne perd pas sont temps en venant découvrir tes pages. C’est très agréable et si divers.

    Un thème intéressant et récurant dans mes poèmes que ce temps. Je n’ai pas encore écrit mon poème pour les Passeurs. Et pas saisir ta photo non plus.

    Merci pour ce joli partage Evajoe
    Gros bisous
    Martine

  • Martine dit :

    ça y est! j’ai pu enregistrer la photo
    🙂

  • koukou42 dit :

    Ce laisser vivre sans que le temps est d’emprise sur nous, quelle belle définition de la vie.

    Bise.

    Philippe.

  • koukou42 dit :

    J’ai déposé ma contribution textuelle chez les passeurs de mots.

    Bise.

    Philippe.

  • dimdamdom59 dit :

    Le temps qui court, c’est une chanson me semble t-il 😉
    Joliment écrit 😉
    Bisous Evajoe et doux week-end!!!
    Domi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cooltext167419354182506

100_0398 péniche

Il y a tant de chemins inexplorés

Tant de voyages à partager

De lieux à conter et raconter

Retour à l'accueil

cooltext167419030798778

 

Flanerie à l'Ile d'Aix

 

cooltext167487971398298

 

Lorsque le rêve nous habitep1020054

C'est là où l'imaginaire s'envole!

Suivez moi dans mon imaginaire

cooltext167486945591431

Tibère, Perle de lune,
deux des personnages principaux
de mon conte pour
Enfants et aussi les adultes


Si vous le voulez pour faire un cadeau

Me le demander!

cooltext167489082620044

 

 

 

 

Déposez vos plumes
Le temps qui passe
Mon inspiration

cooltext167490519746678

 

cooltext167491212710393

 Soutenez

cooltext167493478372535

 

bonial.fr – un geste simple pour l’environnement

Météo