Un dimanche ordinaire

 

Quelques lueurs éclairent ce matin gris

Où quelques passants surgissant de nulle part

Déambule dans ces lambeaux de brouillard

Accrochés à leurs valises munies de grigri.

 

La grande salle est vide  attendant ces écrivains

Quelques ombres se faufilent et chuchotent

Et jouent au lèche-bottes

Afin de convoiter la meilleure place ce matin.

 

Un café et une viennoiserie nous  sont proposés

Le petit- déjeuner est loin et une grande journée nous attend

Ne pas faire la fine bouche, mais manger à bon escient

Pour attendre midi sonnant sans nausée.

 

Les visiteurs arpentent les travées du salon

S’arrêtent ici où là selon leurs choix

Et emportent sous leur bras un polar se passant dans un bois

Où un recueil de poèmes parlant d’un étalon.

 

En ce matin ensoleillé, les livres pour enfants sont boudés

Un peu feuilleté par des petits aux yeux brillants

Mais les parents s’affairent et ne voient pas leurs regards suppliant

Ils vont de-ci de-là sans se laisser embrigader.

dav

A midi les auteurs restent sur place pendant que se vide le salon

Puis à 13 h un groupe revient en force, mais ils nous ignorent

Que de soupirs, de rires entendus devant leurs efforts

Pour faire demi- tour afin de nous laisser pantois comme des polissons.

 

A seize heures, nouveau coup de force, les voici en nombre

Enfin, chacun s’affaire à vanter ses livres

Ma voisine en vend un seul comment va-t-elle survivre

Puisque c’est son gagne-pain et qu’elle vit de leur ombre.

 

C’était mon premier salon, j’en tire quelques enseignements

De nouvelles connaissances, car nous devrions  bientôt nous retrouver

J’emporte dans ma boîte en carton de précieux renseignements.

 

8 réponses à Un dimanche ordinaire

  • LADY MARIANNE dit :

    c’est bien ça l’ambiance et le comportement des visiteurs et des exposants-
    tu sauras pour la prochaine fois-
    les gens viennent pour passer le temps — pas d’argent—-
    comme pour les vide grenier— idem même combat-
    bonne soirée- bon courage pour la suite-
    bisous-

  • gibee dit :

    Alors dis moi, la couleur du livre et les images, les enfants aiment ?
    🙂
    Bisous

  • colettedc dit :

    C’est tout à fait bien décrit EvaJoe !!! C’est bien comme cela que tout se passe en effet, hélas ! Ça prend bien du courage et de la volonté, hein … ouf ! Bonne chance !!! Gros bisous♥

  • Séverine dit :

    La dure loi des salons, moi je n’en fais plus. Je voulais garder celui de Tours mais il s’arrête. Je préfère de loin faire les marchés de Noël et les brocantes qui accueillent des professionnels en intérieur. C’est là que je vends le plus. N’en vendre qu’un en salon, je connais, je suis même revenue avec zéro vente après tout un week-end.

  • Renée dit :

    Tu en a vendu au moins toi? Dur ces salons souvent les gens n’achète pas il viennent juste prendre des idées….Courage persévères. Bisousss

  • Martine dit :

    Bonjour Evajoe,

    Tu décris parfaitement l’ambiance d’un salon du livre. Après quelques expériences, dont un grand à Toulouse, j’ai cessé de m’y inscrire. j’en garde un seul, pas très loin de chez moi où je sais retrouver plein de copains.
    Il faut avoir la foi! 🙂
    gros bisous

  • Quichottine dit :

    C’est tout à fait ça… mais j’espère pourtant que tu n’es pas trop déçue.
    J’espère que tu trouveras des lecteurs impatients de connaître ta belle histoire.
    Bisous et douce soirée.

  • Alain dit :

    Je reconnais bien là cette ambiance d’un salon du livre. Des visiteurs qui ne font que passer, des regards, des espoirs déçus mais aussi de belles rencontres.
    Bisous de nous deux
    Alain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cooltext167419354182506

100_0398 péniche

Il y a tant de chemins inexplorés

Tant de voyages à partager

De lieux à conter et raconter

Retour à l'accueil

cooltext167419030798778

 

Flanerie à l'Ile d'Aix

 

cooltext167487971398298

 

Lorsque le rêve nous habitep1020054

C'est là où l'imaginaire s'envole!

Suivez moi dans mon imaginaire

cooltext167486945591431

Tibère, Perle de lune,
deux des personnages principaux
de mon conte pour
Enfants et aussi les adultes


Si vous le voulez pour faire un cadeau

Me le demander!

cooltext167489082620044

 

 

 

 

Déposez vos plumes
Le temps qui passe
Mon inspiration

cooltext167490519746678

 

cooltext167491212710393

 Soutenez

cooltext167493478372535

 

bonial.fr – un geste simple pour l’environnement

Météo