Sérénité

Ma poésie est faîtes de milles choses….

 Pour moi la poésie ce sont des mots qui s’entrechoquent et qui nous éclaboussent en un  feux d’artifice!

 

Ma poésie c’est un bruissement d’ailes un soir au coucher du soleil

ce sont des rires en cascades  lors d’une rencontre de famille

ce sont des pas menus sur le plancher par un enfant

C’est le bruit du ruisseau un soir d’été à la montagne.

 

C’est le chant du rossignol qui me nargue du haut de sa branche,

C’est la carpe qui fait le dos rond  et jaillit dans le soleil

Ce sont deux péniches qui se croisent

et répondent aux jolis noms de  “Bonheur” ou “Hirondelle”.

 

Ce sont ces petits riens qui font la vie et que mon imaginaire vous redonne par brassée.

 

C’est aussi la rose qui éclot au petit matin sous la rosée

C’est un frisson d’amour entre deux êtres qui s’étreignent

C’est la marche de ce vieillard fuyant la guerre

Ce sont les cris des enfants dans la cour d’école.

 

Ce sont ces bruits que l’on n’entend pas et qui se révèlent au grand jour sous ma plume.

 

Le froissement d’une aile de papillon caressant l’enfant endormis

le passage d’une libellule jouant dans les herbes folles vers la rivière

le pas du promeneur perdu dans ses pensées arpentant le chemin

le silence plombant la campagne au soir d’une journée caniculaire.

 

Ce sont aussi des couleurs de l’aurore au coucher de soleil

 

La mer couleur marine se mariant avec l’horizon en feu

le ciel qui s’embrase dans des spectaculaires couleurs

l’océan qui gémit sous le feu du soleil  couchant

et qui se réveille  dans une robe couleur émeraude.

 

Et puis

 

C’est l’odeur de la terre un soir d’été après un bel orage

celle de l’herbe coupée dans le matin naissant

ou les roses aux odeurs suaves qui nous entraînent dans une danse virevoltante

 

Les fraises rougissantes font la conversation aux tomates juteuses

en laissant l’abeille les  butiner .

 

Ma poésie c’est cela en différents textes que vous avez pris plaisir à lire et que vous lirez encore cette année!

 

 

Langueur matinale!

En laissant voguer mes mots sur un bateau ivre

Je vous entraîne dans ma destinée sur la vague de mon livre

Laissez vous surprendre car ma poésie est sans chaîne et libre

Mais parfois sur la corde raide je suis suspendue mais je garde un certain équilibre.

 

Parfois je navigue  dans des paysages sublimes sur un merveilleux tableau

C’est celui où m’entraîne ma divine Muse, tour à tour elle a plume ou pinceaux

Et je me souviens qu’écrire c’est peindre des mots

Et leur donner de l’éclat pour qu’ils brillent tels des émaux.

 

Aujourd’hui je me laisse porter par des images et je vous en donne le reflet

Mes textes se couchent sur la page blanche de mes nuits sans être un pamphlet

Je vois la lune qui s’amuse à me voir éveillé et pour me plaire elle se dévoile

Jouant à cache cache avec ces lourds nuages  et ces belles étoiles.

 

L’attraction de cet astre s’empare de mon esprit  comme elle joue des marées

En soufflant des idées elle m’ accapare et me fait perdre le fil de mes pensées

Alors profitant d’un moment de ténèbres, j’écris mon texte avec délicatesse

Et ce matin je vous le livre sur un plateau comme une poétesse.

 

Il me faut freiner mon imaginaire qui veut m’emmener dans des mondes fantastiques

Eviter les écueils et fuir les sirènes de ses eaux mirifiques

Je veux poursuivre mon chemin sans ambages et sans formules magiques

Pour plonger au cœur de mes rêves les plus fous sur  mon océan idyllique.

 

EvaJoe

 

Janvier 2016 copyright

 

 

.

 

 

 

 

Le songe

Accrochée à la dague deux gouttes d’eau jouent la fantaisie

En se pavanant à l’extrémité d’une branche elles n’osent la frénésie.

Tour à tour elles jouent les caméléons pour se confondre avec le paysage

Comme des nénuphars qui seraient bien sage.

 

Le soleil pousse la fantaisie à séduire les eaux profondes

pour embrasser et câliner les deux perles rondes.

Et dans un amour parfait il trompe dame nature

Pour prendre une autre allure.

 

Le temps est suspendu en ce matin voilé de vert

Et se complaît à titiller l’univers.

Ébouriffant l’onde pour offrir un anneau

Pour la plus belle des promesses de ces drôles d’oiseaux.

 

En cherchant dans le marais leur amour  perdu

Chuchotant mille et un sous-entendu

Il découvre ces deux amants éphémères

Qui,  sous la chaleur de la journée deviennent  chimère.

 

 

 

Le baldaquin de la sérénité!

 

 

 

Moment ou l’heure suspend son vol

Instant inespéré de silence

mais ce n’est pas une solitude qui fait peur

juste le calme, un souffle de vent

une brise aérienne et légère

caressant les joues.

 

Seule au milieu de nulle-part,

Seule face aux étendues de sable

où chaque grain me raconte une histoire

Je songe à des voyages féeriques

Fantastiques, remplis de personnages

Uniques!

 

En voyant la montagne  j’imagine d’autres courbes

des monts, des vallées parcourus naguère.

 

Je laisse filer le temps et embrasse le soupir

d’un garde veillant sur des jardins

resplendissant de couleurs caramélisées.

 

Entrouvrant la porte du jardin d’Eden

je bois aux fontaines de Jouvence

et je cherche le calme, la tranquillité et la sérénité.

 

En déchirant les feuillets de mon grimoire

je laisse s’échapper des regards au doux sourire

Ce sont mes personnages qui se fondent dans l’immensité

ils se moquent gentiment de moi.

 

Que dirais-je aux bouddhas?

Alors que je suis aveuglée de larmes!

Ma colère s’est tarie, enfin!

Mes feuillets sont à mes pieds, déchirés.

Et, à nouveau mon regard se pose sur  la paix

qui émane de ce lieu, oui je sais

Je le sais, c’est ici.

Voici le jour naissant assis dans l’antre du bonheur.

 

 

novembre 2014, EvaJoe Copyright

 

 

 

 

 

 Cette photo m’est aimablement prêté par ma belle-sœur Suzanne, elle l’a prise en Chine!, grâce à cette photo j’ai retrouvé ma sérénité, car depuis quelques jours les mots me fuyaient, et en la regardant j’ai pris conscience qu’il ne fallait pas que je me retranche uniquement dans des sonnets et que je laisse courir mon imaginaire et que j’évite à tout jamais les contraintes.

 

 

 

cooltext167419354182506

100_0398 péniche

Il y a tant de chemins inexplorés

Tant de voyages à partager

De lieux à conter et raconter

Retour à l'accueil

cooltext167419030798778

 

Flanerie à l'Ile d'Aix

 

cooltext167487971398298

Lorsque le rêve nous habite

C'est là où l'imaginaire s'envole!

Mon livre plein de rebondissement et de suspense

cooltext167486945591431

Tibère, Perle de lune,
deux des personnages principaux
de mon conte pour
Enfants et aussi les adultes


Si vous le voulez pour faire un cadeau

Me le demander!

cooltext167489082620044

 Je coûte 10€

et j'ai déjà enchanté grands et petits

De nombreux poèmes inconnus de tous !

Venez me dévorer...

Déposez vos plumes

Le temps qui passe

Mon inspiration

cooltext167490519746678

 

cooltext167491212710393

 Soutenez

cooltext167493478372535

 

bonial.fr – un geste simple pour l’environnement

Météo