sonnet

Le rêve de ma plume!

Pour la Communauté 

logo communauté

 

Sur le thème du mois de janvier La plume et l’image

Voici ma participation

 

En regardant la moire de ce ciel rougeoyant

le soleil se fond dans un pain d’épice caramélisé

pour s’évanouir  dans un chassé-croisé

où se mêle sans cesse un éclat flamboyant.

 

Dans un dernier baiser voler à la terre

le souffle de l’air n’a de cesse que de démasquer

les caresses que la nuit va  confisquer

au satin de l’astre solaire.

 

Le spectacle change tour à tour

les tons de mauve chahutent avec le rose

pour s’effilocher jusqu’aux confins du jour.

 

La nuit prends possession de l’azur

en l’embrassant, elle le câline à contre-jour

elle l’enlace et ose se noyer en lui sans demi-mesure.

.

 

EvaJoe Janvier 2014 Copyright

 

 

Poètes à vos plumes!

A tous mes amis amoureux des mots et ayant une belle plume,

je vous annonce la naissance de ma communauté sur APLN

 

Les Passeurs de mots 

 

 

En immergeant de vos rêves au lever du jour

vous laissez vagabonder vos pensées  dans l’ivresse

En vous abreuvant à leur source avec tendresse

pour écrire des poèmes en contre-jour.

 

La fontaine des mots babille

En éveillant des   parfums enivrant

qui, sous le  soleil couchant a des dessins rougeoyant

Avant de s’enfuir enveloppés d’une mantille.

 

Et au soir naissant en contemplant votre parchemin

Vous le voyez danser  en une folle farandole

alors que vos écrits suivent le tracé d’un chemin.

 

Vous laissez vos idées prendre leur envol

En sculptant les mots de vos songes

Vous croquez vos  écrits à la lumière des lucioles.

 

EvaJoe copyright novembre 2013

 

 

 

 

Images édulcorées

Sa plume virevolte dans l’encre des nuages

et colore son grimoire de larmes de safran

Pour poursuivre ces chimères en se désaltérant

A  l’onde pure de la vie lorsque renaît  les mirages.

 

En plongeant ses mains au cœur des coquillages

Il écrit sur un papier de soie  le temps 

Pour enfin entendre le bruit de l’océan

Qui les emmènera dans un beau voyage.

 

La vague en folie se gonfle sous le vent

Et montre au frêle esquif le  sillage

Pour retrouver le port accueillant.

 

Drapé dans le feuillage flamboyant

Il  déchiffre ce parchemin sans age

En quittant le ciel au soleil couchant.

 

 

 

 

 

L'accroche-coeur!

Tes mots rêveurs s’impriment sur les miens

Lorsque vagabondant au fil de tes pensées 

Tu deviens mon geôlier sans m’influencer

Pour m’ouvrir ta porte et être mon soutien. 

 

En s’ arrimant  à son navire fendant les flots

Il espère percevoir cette immortalité

D’où il sortira vainqueur dans cet obscurité

Tel un cheval sauvage partant au galop.

 

Est-il le mirage éclairant l’obscur paysage

Bienveillant à son égard en l’abreuvant d’amour

Et embrassant les larmes sur son doux visage.

 

Poussé par le destin tu abreuves l’aube sans retour

En amassant la tendresse dans une douce ivresse

en noyant ta peine sans nous dire ta détresse.

 

 

EvaJoe Octobre 2013 Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

Mirage!

 

 

Sur les berges de la mare aux mirages

ombrée d’arbres en dentelles

des pierres agenouillées comme devant un autel

Se laissent lutiner par les libellules sauvages.

 

Un nénuphar chuchote à l’arbre papillon

Des histoires à dormir debout

en oubliant de lui dire qu’il est un voyou

car dans trois jours il sera partis tel Cendrillon.

 

Deux poissons rouges se dorent

En  jouant l’estocade comme un toréador

Tantôt sur le ventre , un coup  sur le dos

 

En soulevant le voile nimbant l’eau

Assise au bord de la  margelle,   je plonge mes yeux 

Dans l’antre du  plaisir des dieux.

 

EvaJoe  septembre 2013  COPYRIGHT

 

 

 

 

Regard !

Sous la douceur de son regard

Une perle d’eau coule sur son visage

Ombres de la vie pour un heureux présage

Masque du temps avalant le brouillard.

 

Noyant un chagrin avant de voir naître l’espoir

En surgissant  du néant  de fantasmagoriques légendes

où autrefois il courait  pieds nus sur la lande

Il en saisit le sens en ôtant le voile recouvrant le miroir.

 

Cheveux flamboyant et yeux pailletés d’or

votre souvenir s’évanoui au fil de la nuit

Il est passé le temps et tout s’endort.

 

 

Votre regard accroche encore cette toile

Pour fuir ailleurs inexorablement

En laissant miroiter les étoiles.

 

 

EvaJoe  Septembre 2013 Copyright 

Nébuleuse de mots !

 

 

En berçant le silence de l’oiseau de feu

Le lac noie l’or dans un frisson de mots

Pour que le souffle du vent l’enveloppe d’un paréo

 Et lui donne des ailes en le poussant  à l’adieu.

 

Et sur cette image d’une plume au vent

se noyant dans des cendres d’un autre âge

la nuit de feu crie son désespoir et sa rage

A l’aube qui revient et se joue du temps.

 

L’ombre des rêves s’empare du sonnet

pour l’aspirer dans un tourbillon sans fin

en  le laissant  exsangue sur ce billet.

 

 

En pourfendant des chimères féeriques

elle  s’ enfonce dans des bras d’aigrefins

qui l’emmène dans une ronde satirique.

 

EvaJoe Août 2013 ( Copyright)

 

 

Un peu en dent de scie ses derniers temps je m’absente pour quelques  jours de fêtes et de vacances en famille. A bientôt le plaisir de vous lire. Bien amicalement

 

EvaJoe

 

 

 

 

Le peintre de la nuit!

Regard tourné vers cette subtilité incandescente

Aux confins de la terre et de la mer voici l’astre rougeoyant

Il s’impose et le voici à l’apogée du firmament

Doucement  pour que la main le suive Il amorce sa descente.

 

Devant son chevalet, sous ses doigts nait la nuit

Du jaune  il passe au noir en estompant  la rougeur

Absorbé par sa peinture il en oublie les naufrageurs

Mais en dessinant il tremble et vibre en trompant l’ennui.

 

Entre les jours lumineux et les nuits sans lune il est à son art

Sans jamais recevoir la gloire, il est là du matin au soir

Seul, sur cette garrigue mais pour lui il sort du brouillard.

 

Copie conforme de la nature sans connaître les couleurs

Impossible pour lui de faire la différence entre le blanc et le noir

Ebahis , nous restons sous son charme  ensorceleur.

L’ombre de l’encre

 

 

Elle n’entend plus le bruissement de la  plume

 Seul le tic tac de l’ horloge  déchire sa mémoire

L’ombre de  l’ encre se profile sur son grimoire

Et enveloppe la nuit d’une épaisse brume.

 

C’est dans un dernier regard qu’ enfin elle s’évanouie

poursuivant ses rêves dans les méandres de l’art

en empêchant son quatrain de disparaître dans le brouillard

Elle gomme la douleur des mains qui l’ont  trahis.

 

Et quand  le soir descend elle ressent sa détresse

En fuyant  ces instants d’égarement

elle souffle sur les maux pour emporter sa tristesse.

 

Pour qu’enfin au moment de la délivrance

En effleurant les touches de son clavier

Nait sous ses doigts déformés sa belle errance.

 

 

 

© EvaJoe  Juin 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une pause en sonnet

 

 

Compterez-vous les heures en attendant mon retour

car je pars  suivre le chemin de la lune

mais je n’irai pas jusqu’aux dunes.

Je ne reviendrais que dans quelques jours.

 

Je suivrais le chemin des étoiles

de l’Est j’irai jusqu’à l’Ouest

Et dans ma tête quelques textes pour qu’à vos yeux je me manifeste.

Mais vue que je me rend à un anniversaire j’éviterais d’être cérébral….

Ces quelques mots pour vous informer de ma pause

Ne soyez pas triste, j’ai écrit des  pages et des pages

Allez donc les lire en m’attendant  en évitant le dopage.

 

Mais avant de m’ en  aller il faut que je dépose

Mon O  qui ne sera pas un mirage 

 et mes haïkus avec sa belle image.

 

 

EvaJoe  JUIN 2013 

 

 

 

cooltext167419354182506

100_0398 péniche

Il y a tant de chemins inexplorés

Tant de voyages à partager

De lieux à conter et raconter

Retour à l'accueil

cooltext167419030798778

 

Flanerie à l'Ile d'Aix

 

cooltext167487971398298

Lorsque le rêve nous habite

C'est là où l'imaginaire s'envole!

Mon livre plein de rebondissement et de suspense

cooltext167486945591431

Tibère, Perle de lune,
deux des personnages principaux
de mon conte pour
Enfants et aussi les adultes


Si vous le voulez pour faire un cadeau

Me le demander!

cooltext167489082620044

 Je coûte 10€

et j'ai déjà enchanté grands et petits

De nombreux poèmes inconnus de tous !

Venez me dévorer...

Déposez vos plumes

Le temps qui passe

Mon inspiration

cooltext167490519746678

 

cooltext167491212710393

 Soutenez

cooltext167493478372535

 

bonial.fr – un geste simple pour l’environnement

Météo