Contraste

Dans la moiteur de ce matin morose

Lorsque s’effiloche les couleurs de la nuit

Depuis longtemps l’horloge a sonné minuit

Entre vague à l’âme et insomnie j’écris ma prose.

 

L’aube emprisonne le silence après l’orage

De la terre monte l’ouate feutrée du brouillard

En pensant entendre  le cri poussif du vieux tortillard

Je plonge et je m’égare au cœur d’un mirage.

 

Mes héros se sont attardés auprès du flamboyant

Ne se lassant pas de ce paysage grandiose

Ou souffle le rêve d’une caresse éclose.

 

Lorsque le soleil déchire le ciel de mon roman

Mon regard s’évanouit dans l’onde du canal

Poursuivie par ma Muse en cet instant matinal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cooltext167419354182506

100_0398 péniche

Il y a tant de chemins inexplorés

Tant de voyages à partager

De lieux à conter et raconter

Retour à l'accueil

cooltext167419030798778

 

Flanerie à l'Ile d'Aix

 

cooltext167487971398298

Lorsque le rêve nous habite

C'est là où l'imaginaire s'envole!

Mon livre plein de rebondissement et de suspense

cooltext167486945591431

Tibère, Perle de lune,
deux des personnages principaux
de mon conte pour
Enfants et aussi les adultes


Si vous le voulez pour faire un cadeau

Me le demander!

cooltext167489082620044

 Je coûte 10€

et j'ai déjà enchanté grands et petits

De nombreux poèmes inconnus de tous !

Venez me dévorer...

Déposez vos plumes
Le temps qui passe
Mon inspiration

cooltext167490519746678

 

cooltext167491212710393

 Soutenez

cooltext167493478372535

 

bonial.fr – un geste simple pour l’environnement

Météo