Détesté/ Aimé

Chaque dernier samedi du mois (donc ce 26 novembre), Renée nous demande de lui parler un peu d’un événement ou moment que nous avons détesté et aussi de lui parler de ce que nous avons particulièrement aimé.

C’est ICI chez Renée

masque

Ce mois de novembre j’aurais pu écrire tous les jours sur ce que j’avais détesté, il y en avait à la pelle, mais j’ai choisis ce sujet qui me semble pas anecdotique mais qui ne nous promet pas des jours meilleurs au contraire je les vois bien noirs…

Voici les faits, chacun jugera comme il est, comme il ressent mais l’IVG en France ne date pas d’hier, 40 ans que Madame Veil pourtant à droite s’était faites conspué par ses amis et par d’autres…

Si l’IVG s’est invité dans une certaine primaire de la droite, elle s’est aussi invité à l’Assemblée Nationale pas plus tard que ce mercredi, mais bien entendu les médias ne parlaient que d’un débat, alors s’est pratiquement passé à l’as:

Ce matin, mercredi 23 novembre, la commission des affaires sociales devait examiner un projet punissant l’entrave à l’IVG. Suite à l’intervention brutale et aux insultes de plusieurs députés Les Républicains, la présidente (PS) de la commission a dû suspendre les débats.

« On n’a jamais vu cela, des hurlements et des insultes, c’est du jamais vu dans notre commission ». Une membre de la commission des affaires sociales, la députée de Haute-Garonne Monique Iborra n’en revient toujours pas et parle d’une hystérie collective. L’examen d’une proposition de loi sur l’IVG (déposée par le PS) s’est transformé en véritable bataille rangée. Le texte portait sur l’extension du délit d’entrave au droit à l’IVG. La loi prévoit des sanctions (2 ans de prison et 30 000 euros) pour les « commandos » anti-IVG et autres pressions physiques ou téléphoniques.

Ce texte permettait d’étendre les sanctions aux site “pro-vies” qui dissuadent sur le terrain numérique les femmes de pratiquer l’IVG.

gourmetbagsaoneetloire

 

 

J’ai aimé chez moi en Saône et Loire la pratique du “gourmet-bag à la française au lieu du doggy-bag ailleurs; je vous explique lorsque vous allez au restaurant, les restaurateurs qui adhèrent au projet  plus de 80 en Saône et Loire vous permettent d’emporter ce qui  reste soit dans votre assiette soit dans le plat qui est sur la table ainsi que ce qui reste dans votre bouteille de vin. Cela évite le gaspillage.

Les restaurateurs qui adhèrent à ce projet en font la promotion auprès de leurs clients.

Du vendredi 25/11 au dimanche 27/11  les restaurateurs qui pratiquent le gourmet-bag offriront soit l’apéritif soit le dessert à tous ceux qui viendront manger dans leur restaurant.

Cet événement s’inscrit dans le de cadre de la Semaine européenne de réduction des déchets, du 19 au 27 novembre 2016, dont l’objectif est de sensibiliser tout un chacun à la nécessité de réduire la quantité de déchets générée.

 

10 réponses à Détesté/ Aimé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cooltext167419354182506

100_0398 péniche

Il y a tant de chemins inexplorés

Tant de voyages à partager

De lieux à conter et raconter

Retour à l'accueil

cooltext167419030798778

 

Flanerie à l'Ile d'Aix

 

cooltext167487971398298

Lorsque le rêve nous habite

C'est là où l'imaginaire s'envole!

Mon livre plein de rebondissement et de suspense

cooltext167486945591431

Tibère, Perle de lune,
deux des personnages principaux
de mon conte pour
Enfants et aussi les adultes


Si vous le voulez pour faire un cadeau

Me le demander!

cooltext167489082620044

 Je coûte 10€

et j'ai déjà enchanté grands et petits

De nombreux poèmes inconnus de tous !

Venez me dévorer...

Déposez vos plumes
Le temps qui passe
Mon inspiration

cooltext167490519746678

 

cooltext167491212710393

 Soutenez

cooltext167493478372535

 

bonial.fr – un geste simple pour l’environnement

Météo