Errance de la nuit

Encore une nuit auréolée d’insomnie

Pourtant les yeux sont lourds

Pour cette tendre agonie

Morphée à mon appel reste sourde.

 

Ces quelques heures qui s’égrènent

Sont longues comme un jour sans fin

Les yeux grands ouverts plus rien je ne gouverne

Même pas l’envie de me lever pour assouvir ma faim.

 

A portée de main une grande feuille

Noircie de kilomètres d’écrits

Le temps condamne même mes cris

je suis ce bateau ivre s’échouant sur les écueils.

 

Lorsque enfin je m’endors

je fais une overdose

De papiers chiffonnés à l’odeur de rose

Surgi de ma boîte de pandore.

9 réponses à Errance de la nuit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cooltext167419354182506

100_0398 péniche

Il y a tant de chemins inexplorés

Tant de voyages à partager

De lieux à conter et raconter

Retour à l'accueil

cooltext167419030798778

 

Flanerie à l'Ile d'Aix

 

cooltext167487971398298

Lorsque le rêve nous habite

C'est là où l'imaginaire s'envole!

Mon livre plein de rebondissement et de suspense

cooltext167486945591431

Tibère, Perle de lune,
deux des personnages principaux
de mon conte pour
Enfants et aussi les adultes


Si vous le voulez pour faire un cadeau

Me le demander!

cooltext167489082620044

 Je coûte 10€

et j'ai déjà enchanté grands et petits

De nombreux poèmes inconnus de tous !

Venez me dévorer...

Déposez vos plumes
Le temps qui passe
Mon inspiration

cooltext167490519746678

 

cooltext167491212710393

 Soutenez

cooltext167493478372535

 

bonial.fr – un geste simple pour l’environnement

Météo