Liberté!

Pour le thème du mois de mai de la Communauté des Passeurs de mots

 

Que vous inspire cette photo:

LIBERTÉ OU SOLITUDE

 

J’ai choisis LIBERTÉ

 

Loin des foules et de la vie trépidante

Un pas après l’autre je montais

Difficile de mettre un pieds devant l’autre

Mais la ville, ses fumées, sa pollution, ses cris

Je n’en pouvais plus, aussi je rejoignais les étendues désertiques

Les burons de l’Aubrac ou jadis coulait l’aligot.

En cette période de l’année il  y a quelques rares pèlerins de Compostelle

Mais moi je n’ai rencontré personne .

Certes je ne fuyais rien puisque demain ou dans quelques jours je repartirais

Mais en ce moment j’appréciais le calme troué de temps en temps par le cri d’une buse

le meuglement d’une ou deux vaches qui attendaient le gros de la troupe.

 

Au loin deux burons, aucun signe de vie, il n’y avait pas de fumée 

 j’étais seule, perdue dans cette immensité;

Enfin je prenais le temps de vivre, le temps de l’apaisement.

Suivre ce chemin foulé par des milliers de marcheurs

Qui, aujourd’hui devait faire grève, car depuis l’intersection plus bas

Aucune âme qui vive, pas un chat, j’étais seule mais libre.

 

A plein poumon je respirais l’air pur, il ne faisait pas chaud

Mais la pluie c’était arrêté de tomber

et la brume se jouait de moi, elle laissait planer quelques voiles

qui donnaient à la nature un aspect lugubre pour ceux qui avaient peur de se perdre.

Je savais où j’allais, je suivais mon chemin

Celui de la vie et de ma liberté, celui que je n’aurais jamais du quitter.

 

Il me fallait ce retour aux sources pour tourner la page

Dans ma tête j’entendais les cris des enfants jouant dans ces immensités

Les rires, nos folies de naguère, lorsque couché à même le sol

Nous flirtions mon amoureux et moi

C’était le temps d’avant, d’avant les incertitudes, les angoisses, le temps que je retrouvais.

Enfin, j’étais arrivé au but et je savais que désormais rien ne serait plus comme avant.

Ma liberté m’avait coûté chacun de mes pas, j’étais fatiguée mais pleinement heureuse.

Et tout là-haut lors-qu’enfin je me suis arrêtée

J’ai crié :

Libre je suis Libre merci !

Liberté, liberté chérie!

 

Je me suis réveillée, ce n’était qu’un rêve,

Sur la table gisaient les photos, ma photo,

Celle qui m’avait rendu ma liberté,

Le cher pays de mon enfance.

 

Ce texte est une pure fiction, je me suis laissée inspirer par la photo.

Je pars une petite semaine là-haut dans cette étendue où je rencontrerais les vaches “Aubrac” qui viennent d’arriver

Sûrement des pèlerins, des marcheurs.

Aujourd’hui je ne peux plus marcher mais je marche dans ma tête et cela me permet une grande LIBERTÉ.

 

Vous vous doutez que mon blog sera en pause, je ne pourrais ni vous lire, ni vous écrire. Là-bas on est loin de la WIFI.

Je vais me ressourcer;

Je vous embrasse et à la semaine prochaine.

 

EvaJoe

 

 

 

 

 

 

 

 

Une réponse à Liberté!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cooltext167419354182506

100_0398 péniche

Il y a tant de chemins inexplorés

Tant de voyages à partager

De lieux à conter et raconter

Retour à l'accueil

cooltext167419030798778

 

Flanerie à l'Ile d'Aix

 

cooltext167487971398298

Lorsque le rêve nous habite

C'est là où l'imaginaire s'envole!

Mon livre plein de rebondissement et de suspense

cooltext167486945591431

Tibère, Perle de lune,
deux des personnages principaux
de mon conte pour
Enfants et aussi les adultes


Si vous le voulez pour faire un cadeau

Me le demander!

cooltext167489082620044

 Je coûte 10€

et j'ai déjà enchanté grands et petits

De nombreux poèmes inconnus de tous !

Venez me dévorer...

Déposez vos plumes
Le temps qui passe
Mon inspiration

cooltext167490519746678

 

cooltext167491212710393

 Soutenez

cooltext167493478372535

 

bonial.fr – un geste simple pour l’environnement

Météo