Mort pour la France (l'oiseau qui vient de France)

J’ai suivis avec beaucoup d’émotion l’hommage de la nation à ces soldats. J’ai beaucoup aimé l’homélie de l’évêque des armées, faisant référence aux footballeurs qui sont adulé par les foules et
qui ne perdent pas leur vie sauf leur réputation tout en rendant un immense hommage à nos soldats qui ont donné leur vie pour la France, pour accompagner la population à vivre Libre et qui sont
mort au nom de notre Liberté.

Ce qui m’a marqué c’est la référence qu’il a faîtes sur la chanson (L’oiseau qui vient de France) Parlant de nos trois couleurs, de la France et de l’espérance..Nous poètes nous aimons les beaux
mots et ceux là je les ai trouvé fort…Et ce sera ma manière d’honorer nos soldats. 

 

 

Un matin du printemps dernier
Dans une bourgade lointaine
Un petit oiseau printanier
Vint montrer son aile d’ébène.
Un enfant aux jolis yeux bleus
Aperçut la brune hirondelle
Et, connaissant l’oiseau fidèle
Le salua d’un air joyeux

Les cœurs palpitaient d’espérance
Et l’enfant disait aux soldats
“Sentinelles, ne tirez pas
Sentinelles, ne tirez pas
C’est un oiseau qui vient de France”

La messagère du printemps
Se reposait de son voyage
Quand un vieillard aux cheveux blancs
Vint à passer par le village
Un cri joyeux poussé dans l’air
Lui fit soudain lever la tête
Et, comme aux anciens jours de fête, 
Son œil brilla d’un regard fier

Les cœurs palpitaient d’espérance
Et le vieillard dit aux soldats
“Sentinelles, ne tirez pas
Sentinelles, ne tirez pas
C’est un oiseau qui vient de France”

Tous les matins et tous les soirs
Épiant son retour, peut-être
Une fillette aux rubans noirs
Apparaissait à sa fenêtre,
L’oiseau charmant vint s’y poser
En dépit des soldats en armes
Et l’enfant, essuyant ses larmes
Mit sur son aile un long baiser

Les cœurs palpitaient d’espérance
Et la belle dit aux soldats
“Sentinelles, ne tirez pas
Sentinelles, ne tirez pas
C’est un oiseau qui vient de France”

Il venait de la plaine en fleurs
Et tous les yeux suivaient sa trace
Car il portait nos trois couleurs
Qui flottaient gaiement dans l’espace
Mais un soldat vise et fait feu,
Un long cri part et l’hirondelle,
Tout à coup refermant son aile,
Tombe expirante du ciel bleu

Il faut au cœur une espérance,
Rayon divin qui ne meurt pas
Mais l’oiseau qui chantait là-bas.
Mais l’oiseau qui chantait là-bas
Ne verra plus le ciel de France.

 

 

 


Lyrics: L’oiseau qui vient de France,
Lucy Durié

 

 


Une réponse à Mort pour la France (l'oiseau qui vient de France)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cooltext167419354182506

100_0398 péniche

Il y a tant de chemins inexplorés

Tant de voyages à partager

De lieux à conter et raconter

Retour à l'accueil

cooltext167419030798778

 

Flanerie à l'Ile d'Aix

 

cooltext167487971398298

Lorsque le rêve nous habite

C'est là où l'imaginaire s'envole!

Mon livre plein de rebondissement et de suspense

cooltext167486945591431

Tibère, Perle de lune,
deux des personnages principaux
de mon conte pour
Enfants et aussi les adultes


Si vous le voulez pour faire un cadeau

Me le demander!

cooltext167489082620044

 Je coûte 10€

et j'ai déjà enchanté grands et petits

De nombreux poèmes inconnus de tous !

Venez me dévorer...

Déposez vos plumes
Le temps qui passe
Mon inspiration

cooltext167490519746678

 

cooltext167491212710393

 Soutenez

cooltext167493478372535

 

bonial.fr – un geste simple pour l’environnement

Météo