Terre lointaine

J’emprunterais tes chemins pour enfin te retrouver

j’irai par monts, par vaux sur cette terre brulée

dans la chaleur ou le froid d’une nuit étoilée

je pense  ne pas te reconnaître car tu es éprouvé.

 

Sur ta peau je vois  les traces de ta peine

comme des cicatrices  creusant un fin  sillon

aspirer par le vent tu disparais en un tourbillon

sur ce chemin ocre sous cette voûte azuréenne.

 

Ici et là se mêlent tes maigres souvenirs

dans cette case au milieu de nulle part

assoiffé par le soleil qui pousse au départ

tu ne peux quitter ta terre, je dois choisir.

 

Couleur
menthe réglisse ainsi est l’amour

l’une vient du froid et d’un pays pluvieux

ici c’est rude mais le ciel est radieux

je suis à toi et je t’aimerais toujours.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une réponse à Terre lointaine

cooltext167419354182506

100_0398 péniche

Il y a tant de chemins inexplorés

Tant de voyages à partager

De lieux à conter et raconter

Retour à l'accueil

cooltext167419030798778

 

Flanerie à l'Ile d'Aix

 

cooltext167487971398298

Lorsque le rêve nous habite

C'est là où l'imaginaire s'envole!

Mon livre plein de rebondissement et de suspense

cooltext167486945591431

Tibère, Perle de lune,
deux des personnages principaux
de mon conte pour
Enfants et aussi les adultes


Si vous le voulez pour faire un cadeau

Me le demander!

cooltext167489082620044

 Je coûte 10€

et j'ai déjà enchanté grands et petits

De nombreux poèmes inconnus de tous !

Venez me dévorer...

Déposez vos plumes
Le temps qui passe
Mon inspiration

cooltext167490519746678

 

cooltext167491212710393

 Soutenez

cooltext167493478372535

 

bonial.fr – un geste simple pour l’environnement

Météo